Chargement...

Bijou-concert

Non
 
Jamais plus
 
Je ne foutrai les pieds dans un beuglant colonial
 
Je voudrais être ce pauvre nègre je voudrais être ce pauvre nègre qui reste à la porte
 
Car les belles négresses seraient mes sœurs
 
Et non pas
 
Et non pas
 
Ces sales vaches françaises espagnoles serbes allemandes qui meublent les loisirs des fonctionnaires cafardeux en mal d’un
Paris de garnison et qui ne savent comment tuer le temps
 
Je voudrais être ce pauvre nègre et perdre mon temps
Autres oeuvres par Blaise Cendrars ...



Top