Chargement...

Roof-garden

Pendant des semaines ks ascenseurs ont hissé bissé des
 
caisses des caisses de terre végétale
Enfin
 
A force d’argent et de patience
Des bosquets s’épanouissent
Des pelouses d’un vert tendre
Une source vive jaillit entre les rhododendrons et les
 
camélias
Au sommet de l’édifice l’édifice de briques et d’acier
Le soir
Les waiters graves comme des diplomates vêtus de
 
blanc se penchent sur le gouffre de la ville
Et les massifs s’éclairent d’un million de petite lampes
 
versicolores
Je crois
Madame murmura le jeune homme d’une voix
 
vibrante de passion contenue
Je crois que nous serons admirablement ici
Et d’un large geste il montrait la large mer
Le va-et-vient
Les fanaux des navires géants
 
La géante statue de la
Liberté
 
Et l’énorme panorama de la ville coupée de ténèbres perpendiculaires et de lumières crues
 
Le vieux savant et les deux milliardaires sont seuls sur
 
la terrasse
Magnifique jardin
Massifs de fleurs
Ciel étoile
Les trois vieillards demeurent silencieux prêtent l’oreille
 
au bruit des rires et des voix joyeuses qui montent
 
des fenêtres illuminées
Et à la chanson murmurée de la mer qui s’enchaîne au
 
gramophon
Autres oeuvres par Blaise Cendrars ...



Top